Catégories
Etude contre placebo

Test 91-DIVOC

« Le virus circule moins vite mais plus rapidement »

Olivier VERAN – Ministre de la Santé (08/09/2020)

Automne 2020, la COVID-19 semble s’accompagner d’une pandémie de troubles cognitifs dont la nature est difficile à appréhender. Les autorités de santé elles-mêmes semblent touchées, ce qui fait craindre le pire.

Le parti Placebo, pour une démocratie scientifique, a mobilisé ses chercheurs en vue de trouver une solution efficace et peu coûteuse contre ce troubles.
Nous sommes fiers de vous présenter le test 91-DIVOC.
Il s’agit d’un test cognitif. Aucune intervention médicale n’est requise.
Il consiste simplement à tenter de résoudre un problème mathématique élémentaire.

PROTOCOLE DE TEST
Note : seules les personnes testées préalablement 91-DIVOC négatif sont habilitées à faire passer ce test à autrui.

Posez le problème suivant au sujet à tester à haute et intelligible voix :

  • Passer de 1 à 2, c’est une augmentation de A%,
  • Passer de 100 à 101, c’est une augmentation de B%.

    Donnez vos réponses sur les valeurs de A et de B

Selon les réponses données par le sujet, celui-ci sera classé 91-DIVOC positif ou bien 91-DIVOC négatif selon les critères suivants :

  • Réponses justes > 91-DIVOC négatif.
  • Réponses fausses > 91-DIVOC positif.
  • 1 réponses juste et l’autre fausse > suspicion de 91-DIVOC. Cas nécessitant de des investigations complémentaires.
  • Pas de réponses > idem.

Les sujets 91-DIVOC négatif sont considérés comme sains, exempts de troubles cognitifs, et donc équipés intellectuellement pour résister à la panique émergente liée notamment à la profusion de statistiques. Ils sont habilités à faire passer le test à d’autres sujets en suivant le protocole précisé ci-dessus.

Pour les sujets testé 91-DIVOC positif, le parti Placebo propose un traitement consistant en 7 cours de rattrapage scolaire alternés avec 7 longues promenades en forêt. A renouveler autant de fois que nécessaire jusqu’à l’obtention d’un résultat 91-DIVOC négatif.

Nous invitons les personnes testées 91-DIVOC négatif à nous communiquer leurs données de tests à nous faire part de leurs observations afin que nos spécialistes en épidémiologie cognitive puissent suivre l’évolution de la maladie et améliorer le traitement.
Merci.
____

NOTE : L’acronyme 91-DIVOC, anagramme de COVID-19, provient de l’observation de cas cliniques de personnes qui, étourdies et ayant mis leur masque à l’envers, et s’en apercevant au bout d’un certain temps, ont cédé à la panique.